Nouveaux modèles d'entreprises : la métropole en première ligne

Actualités

Nouveaux modèles d'entreprises : la métropole en première ligne

jeudi 04/06/2015

Adapter sa stratégie aux nouvelles exigences économiques et environnementales : un enjeu de taille pour l’entreprise ! Pour beaucoup, changer de paradigme afin de produire et vendre différemment représente un saut vers l’inconnu, avec le risque de répercussions en termes de coûts et d’emplois. Optimiser les ressources, proposer des services différents, offrir de nouvelles manières de consommer, éviter le gaspillage... La métropole regorge d’exemples d’entreprises novatrices pour faire évoluer les pratiques dans le respect de l’environnement et la recherche de la performance économique.

L’entrepreneuriat au féminin

Selon les enquêtes récentes, les nouveaux modèles d’entrepreneuriat féminin résident moins dans les secteurs d’investissement, que dans les options de gouvernance. Une lecture des statistiques 2014 d’Initiatives Plurielles, expert lillois de l’accompagnement des entrepreneures, confirme leur inclination pour les activités de services (55%) et de commerce (35%) ; seules 10% s’engagent dans l’industrie. Pour Stéphanie Chasserio (professeure à SKEMA Business School)*, l’innovation des créatrices s’exprimerait prioritairement dans leurs motivations. Elles mesureraient leur réussite non seulement sur la seule performance économique mais également à travers la pérennisation de leur entreprise, la création et le maintien des emplois, le sentiment de réalisation de soi. Cette posture cohabiterait avec un management participatif, un fort ancrage territorial, des engagements sociétaux… A l’image de Charlotte Valois, gérante de la Librairie Tirloy à Lille (trois salariés) qui rêve de se consacrer au conseil des clients et d’inventer la librairie indépendante de demain. Secrétaire de Libr’Aire (association des libraires indépendants du NPDC), elle a cofondé la manifestation «Esquelbecq Village du Livre» et milite pour la défense du patrimoine local. Rendez-vous est donc pris avec elle pour découvrir prochainement un nouveau modèle de librairie !
 

Le crowdfunding** au service du développement numérique

giroptic.jpg
La start-up Giroptic et leur caméra HD 360°
 
Les entreprises du secteur digital sur le territoire de la métropole connaissent également une croissance florissante et sont un bon exemple des possibilités d’accompagnements et de financements novateurs ouverts aux entrepreneurs. Parmi les plus prometteuses, la start-up Giroptic, installée à Euratechnologies, propose, à travers le monde, des caméras HD 360°.
À son lancement, la société Giroptic a bénéficié de l’appui du groupe Finorpa, de la Banque publique d’investissement et de la Chambre de commerce et d’industrie pour concevoir et prototyper ses caméras initialement prévues pour des prises de vues à destination des agences immobilières.
Lorsqu’en 2012 Google et Apple se lancent dans des applications de photos panoramiques, l’équipe de Giroptic décide d’investir pour lancer une campagne de crowdfunding sur le site Kickstarter. Dès le premier jour le projet récolte 150.000 dollars et, à l’issue de la collecte, Giroptic détient le record français des levées de fonds sur le site avec 1,4 million de dollars collectés : «On s’est jeté dans le vide en passant d’un modèle B to B à un produit pour les consommateurs. […] L’écosystème était là, mais on a fait par nous-même notre preuve de marché», analyse Richard Ollier, le CEO de Giroptic.
Le résultat ne s’est pas fait attendre : en 2014 la société a réalisé un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros et compte désormais 19 salariés. Poursuivant sa dynamique de croissance, l’équipe pourrait passer à 30 personnes d’ici à la fin de l’année, tout en bénéficiant de la visibilité donnée à la métropole par le label French Tech.
 

La coopération d’entreprises

En 2014, l’Economie Sociale et Solidaire a fait l’objet d’une loi permettant de valoriser et soutenir une autre manière de faire de l’économie.
Dans la métropole, de nombreuses entreprises n’ont pas attendu la loi pour s’engager sur cette voie et contribuer efficacement à un développement local durable.
Le Cluster Initiatives et Cité regroupe plusieurs de ces entreprises souhaitant entrer ensemble dans une démarche de coopération. «Après un chantier participatif d’un an mobilisant 12 structures, l’idée a été de réfléchir à quoi ressemblerait ce groupement, portant nos valeurs pour une économie sociale et solidaire» précise Caroline Senez, directrice d’initiatives et Cité. Pour cela, le Cluster s’est appuyé sur trois piliers : révéler l’expertise citoyenne, favoriser un droit à l’initiative et questionner et actualiser le sens des projets. En 2014, une nouvelle phase de développement a été lancée avec la création de Lille MétroPôle Solidaire, le Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) impulsé par la MEL et animé par le cluster Initiatives et Cité. C’est une réponse originale à l’échelle nationale qui vise à créer un écosystème pour favoriser l’implantation des structures ESS sur le territoire, en mobilisant l’expertise des membres d’Initiatives et Cité.
(*) S. Chasserio, P. Paillot, I. Poroli, «L’irrésistible ascension des femmes entrepreneures», Le grand livre de l’entrepreneuriat, Catherine Léger-Jarniou (Dir.), Dunod, 2013.
(**) Le crowdfunding, ou financement participatif, est un mode de financement faisant appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet via des plates-formes dédiées et/ou les réseaux sociaux. Ce type de financement a pu se développer grâce à l’émergence d’internet et s’inscrit dans le mouvement de la consommation collaborative.

Commentaires

Notes : 1 2 3 4 5 (0)
Et aussi...

Dossiers

Troisième Révolution Industrielle : la métropole en marche !

En octobre 2013, Jéremy Rifkin revenait en Nord - Pas de Calais aux côtés de la Région et de la CCI pour le lancement officiel du Master Plan Régional aux couleurs de la Troisième Révolution Industrielle (3RI)...

En savoir plus
 

Agenda

Agenda

Kiosque

Publications

Suivez-nous

Restez informé sur les actions du Conseil de Développement

Abonnez-vous aux flux

Les + vus

Le Conseil de développement de la MEL

Le Conseil de développement de Lille Métropole a été installé le 29 mars 2002. Depuis le 18 juin 2014, Il est présidé par Agnès Demotié, accompagnée dans l'exercice de ses fonctions par 4 Vice-Présidents.
Le Conseil de développement est un lieu de débat et d’expression citoyenne ; c’est l’espace de démocratie participative de Lille Métropole et remplit une mission consultative auprès des élus.

Les dernières publications du Conseil de développement de la MEL